Barbichette.fr

Facebook Twitter Instagram Rss App iPhone App Android
Art de Vivre / Musculation / Sport

Freeletics : avis sur le programme musculation

Freeletics est un programme de musculation, de remise en forme qui s’avère être également un état d’esprit. Représenté par la contraction de Free (libre) et d’Athlétique (Athlète), le Freeletics veut faire de vous un Athlète Libre capable de s’entrainer chez soi ou dans la nature, seul ou avec les autres. Sincèrement je n’ai pas eu le courage de me refaire l’histoire de cette méthode d’entrainement, mais il semblerait que le programme soit né Outre-Rhin en Allemagne. Le problème ne réside pas dans l’origine du concept mais plutôt dans la discussion sur son efficacité.

Le programme Freeletics est un cross fit like qui se pratique à la maison, seul ou entre amis et qui n’utilise comme méthode de musculation que le poids du corps, un mur (et un sol …) et une barre de traction d’où la notion de liberté faisant référence à la possibilité de pratiquer où vous voulez. La popularité de cette méthode s’est accrue ces derniers temps, notamment portée par une application iPhone bien orchestrée qui reprends la version native du web. Vous y découvrirez l’ensemble des exercices avec la possibilité d’enregistrer vos performances, de les partager à la sauce sociale avec que des gens aux abdos bien développés et surtout de suivre un programme avec un coach personnel sur 15 semaines pour 39,99€ auquel s’ajoute un petit supplément financier si l’on veut le guide nutritionnel.

La Méthode :

Freeletics comprends 3 types d’entrainements :

  • Workouts : un certain nombre d’exercices qui doivent être faits exactement dans l’ordre et le nombre spécifiés. Les workouts peuvent apparaître sous différents types et nombre pour permettre de travailler des entraînements spécifiques d’endurance cardio-vasculaire, d’endurance musculaire et de force.
  • Exercices : constitués d’un nombre donné de répétitions par mouvement. Ils comprennent toute la gamme des répétitions, de la lente à la rapide pour travailler l’endurance et la vitesse
  • Runs : sur une distance donnée, en passant de la distance d’un sprint à une distance moyenne à la distance d’un marathon. Les runs sont idéaux pour travailler votre endurance cardio-vasculaire mais aussi un parfait complément pour un programme de strength.

Le programme se définit par un respect strict du planning imposé par le coach virtuel composé de séances portant le nom d’un dieu grec . Les séances sont détaillées par l’application avec des précisions sur  les mouvements à réaliser. La durée et la complexité sont variables. Une semaine standard est composée de 4 séances à réaliser selon votre planning. Sur le programme entier 2 semaines sont appelées « Hell Week » (semaine de l’enfer) ou les séances peuvent être quotidiennes. Sachez que si vous signez c’est pour 15 semaines. Chaque séance est chronométrée, vos temps sont enregistrés et vous allez pouvoir ainsi comparer vos séances, constater vos progrès et même frimer devant un américain qui croit être malin. Pour être encore plus impliqué dans la démarche, équipez-vous des vêtements de la marque Freeletics.

Résultats ?

Nous avons testé la méthode, non pas pour la rédaction de l’article, mais bien avant que la méthode soit popularisée par l’iPhone. La méthode donne des résultats francs pour la simple raison qu’elle est basée sur le célèbre  « No pain No gain » (pas de résultats sans souffrance). Si vous respectez le programme, vous pratiquerez une activité quasi-quotidienne mêlant musculation et training cardiologique dont le résultat est simple celui de vous rendre plus athlétique et non pas ce genre de mecs avec les pectoraux tellement gros qu’ils ne peuvent même plus applaudir à un spectacle de Gad Elmaleh. Ne cherchez pas de miracles, les résultats seront francs si jamais vous respectez le programme et que vous le couplez à une alimentation équilibrée. Télécharger l’application ou se lancer dans le programme équivaut à la même motivation que de se dire « pendant 15 semaines j’irai 3 fois par jour à la piscine et 2 fois en salle de musculation et j’arrêterai de bouffer n’importe quoi ».

Accepter de signer pour 15 semaines croyez moi c’est extrêmement éprouvant. Il faut un mental bien plus solide que le corps et je vous invite à essayer pas exemple la séance « Aphrodite » à plusieurs reprises pour tester votre tolérance physique et mentale avant de faire siffler la carte de crédit. L’avantage du programme c’est qu’il peut s’avérer très motivant lorsque vous voyez les quelques premiers résultats.

Résultats du programme Freeletics

Notre avis :

Nous restons persuadés que ce programme est complexe physiquement et mentalement. Se lancer dans le Freeletics n’est pas à prendre à la légère le lendemain du réveillon sous le prétexte d’une bonne résolution. Etant assez sportif, j’avoue avoir été très secoué par les premières séances frôlant parfois le malaise ou les vomissements. Je déconseille aux non-sportifs de se lancer dans ce programme sans avoir été au préalable retravailler le cardio à la piscine ou sur les routes. Le risque est le côté extrême de la méthode bien vendu d’un point de vue « Marketing » pouvant donner à n’importe qui l’envie d’essayer. Au final « Freeletics » constitue une activité quotidienne éprouvante qui nécessite de connaître son corps. Certes  elle est ouverte à tout le monde, elle est efficace mais il est important de la pratiquer avec prudence et réalisme : échauffement, apprentissage des exercices pour ne pas adopter de mauvaises postures, hydratation et mental d’acier. Le programme a le mérite de vous vendre du sport et non pas des résultats miracles en restant devant la télévision.

Libre à vous de signer, de vous engager, sachez que le parcours est long et complexe mais que le résultat sera au rendez-vous. Mais n’ignorez pas là où vous mettez les pieds.

Autres articles sport & musculation :

5 Commentaires Freeletics : avis sur le programme musculation

  1. Mentionné dans : Faut il pratiquer le Body-Pump ? - Barbichette.fr

  2. Mentionné dans : Dad Bod : faut-il avoir la bedaine ? - Barbichette.fr

  3. Mentionné dans : Vêtements de sport Freeletics - Barbichette.fr

  4. Eva Lefou

    Le plus important pour atteindre les resultats que nous souhaitons, c’est d’être coaché et suivi. En tant que débutant etc, on ne sait pas forcément quoi faire comme exercice adapté à nous. j’tiens vraiment à remercier la salle de sport gujan mestras qui m’a aidée à atteindre mon but: Secher, entretenir mon corps et voir enfin apparaître mes abdos! 🙂

    Repondre
  5. Jonathan Massias

    Moi j’ai commencé Freeletics le 8 Janvier 2017 😉 au début je vous cache pas que cela n’a pas été facile, sa fait 1 mois que je pratique, il y a des workouts qui vous tue carrément XD. Il faut être motivé et pensé à son but que l’on s’est fixé !! J’exerce environ 4 fois pas semaine et. Moyenne !! J’ai déjà perdu quelques kilos, mais gagné du muscles aussi 😉 bref c’est une bonne appli (Car j’ai horreur du sport en temps normal XD) et j’avoue qu’avec le suivi, c’est motivant, j’ai aussi l’application Freeletics Run, et tout cela est vraiment motivant 😉

    Repondre

Laissez un commentaire