Barbichette.fr

Facebook Twitter Instagram Rss App iPhone App Android
Art de Vivre

Quels vins choisir pour accompagner vos fromages ?

Si, comme nous, vous êtes des grands amateurs de vins et de fromages, vous vous demandez peut-être comment marier ces deux monuments du patrimoine culinaire français ? Ne cherchez plus, cet article pour vous servir de référence pour vos prochains repas.

Le Fromage, un incontournable de notre patrimoine :

Avec près de 26 kg par habitant consommés chaque année, la France est de loin le plus gros consommateur de fromage au monde. Près d’un français sur 2 en mange même quotidiennement ! Avec nos 1200 variétés de fromages français (répertoriées par le Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière), pas facile de connaître tous les accords. Si le vin rouge semble être la solution la plus évidente pour beaucoup, des alternatives plus originales et de meilleurs accords existent : vous risquez d’être surpris !

En premier lieu, tout dépend du type de fromage que vous mangez. Pour simplifier, prenons 5 « familles » :

  • Les fromages à pâtes persillées : qui ont développé des moisissures bleues comme le Roquefort
  • Les fromages de vache : comme le Comté, le Gruyère, la Mozzarella
  • Les fromages de vache forts : type Munster, Maroilles
  • Les fromages de brebis – chèvre
  • Les fromages fondus : en raclette par exemple

Comment marier vins & fromages :

Chacune de ces familles possède des caractéristiques propres au niveau du goût, de la texture et de l’odeur, ce qui implique que le vin à associer n’est jamais le même. C’est parti pour les explications :

  • Les fromages à pates persillées : Pour ces fromages, les vins blancs moelleux ou liquoreux tels que le Sauternes ou le Monbazillac sont parfaits. Et si vous recherchez une association étonnante, optez pour de la bière forte en goût comme la brune ou aromatisée aux fruits rouges : vous allez être agréablement surpris !
  • Les fromages de vache : Ici, le vin rouge reste la norme. Comme le goût n’est pas très prononcé, il faut privilégier un vin pas très fort en bouche comme un Bourgogne, qui permettra au fromage de livrer ses saveurs sans les étouffer.
  • Les fromages de vache forts : Ces fromages puissants requièrent des vins forts sinon le risque est de n’avoir aucune idée de ce que l’on boit… L’idéal est donc de choisir un Cahors ou un vieux Bordeaux. Autre possibilité insolite : essayez le Champagne ! Cet accord vous fera redécouvrir le fromage par la richesse des saveurs libérées.
  • Les fromages de brebis – chèvre : Fini le rouge, place au vin blanc sec ! Un petit Chablis ou Chardonnay fera merveille pour un accord équilibré.
  • Les fromages fondus : Le vin blanc est là encore dominant et un Apremont ou un Sancerre seront parfaits. Un vin sec ou demi-sec sera dans tous les cas un bon choix, qui s’adaptera même à l’ajout de charcuterie. A vous les plaisirs de la raclette, tartiflette ou autre croziflette !

Petite astuce rapide et facile à mémoriser : les associations spécialités + boissons régionales fonctionnent toujours très bien ! Certains fromages du Nord-Ouest comme le Curé Nantais ou le Camembert peuvent ainsi se manger accompagnés de cidre.

Il n’y a pas que le rouge :

En conclusion, le vin rouge n’est pas indispensable à la dégustation de tous les fromages ! Le vin blanc, le champagne voire la bière et le cidre pourront parfaitement accompagner vos plateaux. Alors laissez-vous tenter par ces expériences originales et gourmandes. Et si vous hésitez encore à vous lancer, vous pouvez toujours découvrir ces associations avec un professionnel répertorié sur Degust&Co.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Laissez un commentaire