Barbichette.fr

Facebook Twitter Instagram Rss App iPhone App Android
Mode

L’espadrille ressuscitée

La mode a souvent une histoire mais plus rarement une histoire de famille. Angarde, dont le nom signifie « avant-garde » en vieux français est le projet parisien décomplexé d’un frère et d’une soeur, Alexandre et Astrid. Motivés par la volonté de proposer un mocassin innovant, ils ont eu l’audace de concevoir une chaussure à la rencontre de l’espadrille, la sneaker & la slipper et dont la finition frôle la perfection. 

Une histoire de famille au service d’un mythe :

La jeune marque puise son inspiration dans l’espadrille traditionnelle à laquelle elle a voulu apporter une touche de modernité. Les collections sont dessinées à Paris et prennent forment en Espagne au sein d’une entreprise familiale dont le savoir-faire transpire dans la chaussure. L’ensemble des matériaux sont issus d’ateliers espagnols, italiens ou français drastiquement sélectionnés, conférant à la toile, aux cuirs ou à la soie une qualité optimale.

Le résultat est esthétiquement bluffant, fonctionnellement agréable et résistant. L’espadrille apparait revisitée s’affranchissant ainsi de son image fragile et vieillissante pour laisser place à un produit judicieusement épuré et plus habillé qu’ils ont baptisés la« Sliker » fruit de la contraction de slipper et de sneaker. Ajouter à cela une livraison gratuite et un prix abordable entre 55€ & 70€. La Sliker unisexe semble pouvoir traverser les âges tout en résistant au temps. Inspiré de l’espadrille (tresse de jute), coupé comme un slipper (coupe) et confortable comme un sneaker, vos pieds sauront apprécier.

Angarde Espadrilles

Angarde Espadrilles

Angarde chaussures

Côté conception, on retiendra :

  • Semelle extérieure : en plastifiant italien éco labélisé, résiste entièrement à l’eau.
  • Semelle intérieure : en cuir de mouton et mousse de latex, respirante et non odorante.
  • Tresse de jute : en fibre végétale de 2 mm d’épaisseur adhérant à la semelle sans utilisation de colle.
  • Coton : issus d’ateliers sélectionnés.

Une démarche éco-responsable & solidaire :

Outre la créativité, Angarde n’est pas avare en solidarité et eco-responsabilité. La marque soutient des ONG internationales en redistribuant une partie de leurs bénéfices afin d’apporter l’eau à ceux qui en manquent et de combler les besoins quotidiens d’une personne. Une façon noble de laisser une empreinte autre que celle laissée dans le domaine de la mode. Et comme notre rédaction à tendance à se mêler des histoires de familles, nous sommes partis à la rencontre d’Alexandre et d’Astrid pour en savoir plus, car comme ils le font si bien, ils ont su nous mettre l’eau à la bouche.

Chaussures Angarde

Angarde Espadrilles

Espadrilles Angarde

A la rencontre d’Alexandre, le créateur :

L’espadrille vous semblait-elle trop démodée pour vouloir la remettre au goût du jour ?

Oh que non bien au contraire! L’espadrille est intemporelle, ce qui en fait sa richesse. Il faut avoir qu’au XII° siècle, les fantassins du roi d’Aragon en portaient déjà! L’espadrille est à la mode aujourd’hui et le sera demain. Néanmoins c’est une chaussure qui a ses limites : la résistance (à l’eau notamment), le confort (à la marche) et le style (très plage). Nous avons donc souhaité innover tout en conservant les caractéristiques fortes de l’espadrille traditionnelle.La fabrication a lieu dans un atelier espagnol et tous les matériaux sont sourcés en Europe. Le travail en famille n’est pas une chose aisée.

Quels sont vos parcours et rôles respectifs au sein de la marque ?

Selon nous, c’est une chance de travailler en famille. On se respecte, on se fait confiance et on se connaît (aussi bien pour les qualités, que les limites de l’un ou l’autre). Astrid a travaillé 6 ans en finance avant d’intégrer le MBA de l’INSEAD, puis m’a rejoint à sa sortie. Quant à moi j’ai travaillé 7 ans en marketing et à l’export avant de choisir de marketer et commercialiser mon propre produit. Nous avons donc des parcours complémentaires, chacun tient son rôle : Astrid est en charge de la finance, administration et production; quant à moi du marketing et commercial. Pour les collections, nous les choisissons tous les deux ensemble.

Ne culpabilisez-vous pas à nous faire jeter notre vieille paire d’espadrille à laquelle nous tenions vraiment ?

ANGARDE n’a pas la prétention de remplacer l’espadrille traditionnelle, je continue moi même à en porter de temps à autre.ANGARDE est un mocassin d’été inspiré de l’espadrille : résistants (semelle extérieure entièrement résistante à l’eau), confortables (semelle intérieure en cuir naturel et mousse de latex) et urbains (empiècement avant-arrière, coupe mocassin), les modèles ANGARDE sont fait pour une utilisation aussi bien urbaine que balnéaire. Au lieu d’acheter 3 paires d’espadrilles pour une saison, vous n’achèterez qu’une paire d’ANGARDE pour 2 saisons !

A l’avenir, pensez-vous proposer de développer ce même produit dans d’autres variantes ou pensez-vous être capable de ressusciter un autre mythe de la chaussure pour en proposer une déclinaison plus moderne ?

A l’avenir nous aimerions lancer une ligne « enfants » et toujours plus de modèles aux matières innovantes et originales. La saison 2017 réserve de belles surprises à ce sujet.

Angarde – 

Laissez un commentaire