Quel plaisir de contempler le soleil et de venir vous conter par ici quelques thèmes estivaux. Après le jardinage, l’entretien de piscine … place au réconfort. Chaque année, l’été raisonne dans ma tête par des détails simples. La ville de Paris se vide, le bruit des grillons et l’odeur des grillades accompagnent chaque escapade en Province. L’occasion de vous proposer un sujet lifestyle aussi classique qu’estival : le Barbecue Campingaz.

La fin d’une époque

De Weber au barbecue Campingaz

Cette idée d’article faisait suite à un reportage de Capital sur M6 l’année dernière consacré à la guerre des Barbecues. La bataille opposait Weber l’américain à CampinGaz le français et ma conclusion était simple : je voulais passer au gaz tout en devenant chauvin. C’est donc sans aucune peine et après tant de fidélité, que j’ai débuté l’été en rentrant ma boule Weber au garage.

Pourtant pendant des années j’avais joué les mecs mondains ne cessant de clamer avec une certaine arrogance : « Le vrai Barbecue c’est au charbon ». Une idée reçue sûrement couplée à une envie d’ailleurs m’ont donc poussé à faire prématurément ma crise de la quarantaine culinaire.  C’est ainsi que dans ma vie, l’ère du charbon laissait désormais place à celle du gaz.

Barbecue Campingaz

Barbecue Campingaz

Le gaz ? Plusieurs avantages 

Mais voilà que derrière ma tirade « Vive le charbon » se cachait quelques souffrances. De l’allumage complexe au nettoyage épuisant je voulais optimiser le confort. Mes critères de recherche étaient simple : esthétique, facile à nettoyer, polyvalent. Alors dans ce type de recherche les résultats se limitent encore une fois à CampinGaz et Weber ma décision était prise. Non pas par chauvinisme, mais simplement pour un rapport qualité prix, c’est vers le barbecue CampinGaz que je me tournais.

L’objet de tant de convoitises prenait forme sous le terme  « Master 3 Series Classic ». Du gaz en veux-tu en voilà. En effet, il avait tout : de la fonte pour les grilles, une diversité culinaire et surtout suffisamment de place pour les grosses soirées. Son rapport qualité-prix (790 €) était bien plus intéressant que son voisin américain. A cela s’ajoute même le luxe de quelques fonctionnalités en plus dont le nettoyage rapide

Barbecue campingaz

Barbecue Campingaz

Campingaz, Master 3 Series Classic

De très bons arguments

Un concentré de technologies

A première vue, si « Master Series » ressemble au nom d’une compétition de tennis, il n’en est rien. Le terme est employé pour évoquer l’intégration du meilleur des technologies au barbecue CampinGaz parmi lesquelles :

  • Allumage InstaStart : allumage électronique (tournez, poussez) avec boutons rétroéclairés qui permettent une utilisation nocturne et sécurisée pour indiquer le flux de gaz.
  • Système Even Temp : une température de la grille de cuisson supérieure à 250°C sur 100% de la surface de cuisson.
  • Concept Culinary Modular : retrait du centre de la grille en fonte émaillée pour y mettre une pierre à pizza, un plat à Paëlla, un plat de cuisson vertical pour le poulet ou encore un Wok pour varier les plaisirs.
  • Systeme InstaClean : traitement spécial de la surface de la cuve pour un nettoyage encore plus facile. Après un nettoyage de la grille avec une brosse, les éléments se mettent directement au lave-vaisselle. C’est cet argument aperçu dans Capital qui m’avait vraiment attiré.

Barbecue Campingaz

Campingaz électrique

Le souci des détails

Outre cette surenchère technologique, le Barbecue semble pensé pour être logique et fonctionnel. Les roues faciliteront le déplacement, les tablettes latérales supportent 50 kilos et se replient. La fermeture des portes en inox est convaincante laissant apparaitre une bouteille de gaz jusqu’à 13 kg. Pour ma part, je reste sur une bouteille petit format de 6 kilos plus facile à transporter. A noter que le couvercle à double paroi en inox intègre un thermomètre.

Campingaz électrique

Barbecue campingaz

Campingaz électrique

Alors si différent que le charbon ?

Si je dois vous accorder que le goût apporté par le charbon diffère, je ne pense aucunement à faire marche arrière. Mise en marche rapide, nettoyage simple et polyvalence indiscutable. Ce barbecue gaz m’a séduit sous tous ses points. La cuisson est plus homogène, plus uniforme qu’avec mon ancien modèle et la plus-value culinaire est incontestable : wok, pizza, paëlla. A noter l’absence totale de viande calcinée par l’existence d’une tente de protection et la possibilité de contrôler le flux de gaz.

Les grilles supérieures permettent de maintenir la chaleur des aliments déjà cuits. La tablette latérale permet de cuire ses légumes ou autre accompagnement si nécessaire. Si initialement j’exprimais à la marque une frustration devant l’absence de Plancha intégrée, ma peine fut vite dissipée. Il existe une plaque de plancha en option. Un modèle grande taille pour remplacer les plaques centrales ou de plus petite taille pour la tablette latérale. Une configuration plancha qui permet d’enterrer définitivement la concurrence incarnée par le Genesis de Weber. Sachez que chez le voisin américain un BBQ 3 bruleurs avec tablette latérale de cuisson avoisine les 1300 € contre 800 € pour mon modèle.

Barbecue campingaz

Barbecue éléctrique

Campingaz Master Séries

Osez le gaz

Ce modèle Master 3 Series Classic de chez Campingaz a bousculé mes convictions. Ancien adhérant aux Amateurs de Charbon et militant à l’association JUDSBBQ (Jamais un Dimanche Sans Barbecue) … il m’aura fallu presque un an pour maturer cette transition. Mieux vaut tard que jamais.

Cependant, cet article ne doit pas être perçu comme une provocation à mes anciens camarades du charbon. En effet il s’agit d’une ouverture à une cuisine joviale, familiale et polyvalente que je vous invite à tester. Le gaz s’intègre également dans une tendance actuelle du plus rapide et plus pratique sans pour autant dénature avec nos habitudes. Alors osez le gaz … vous ne serez pas déçus.